Réunion de la commission locale transfrontalière de coopération franco-monégasque du 12 février 2016

La sixième réunion de la Commission locale transfrontalière franco-monégasque s’est tenue le 12 février 2016 au Ministère d’Etat de la Principauté de Monaco.

Créée en 2005, cette Commission se tient annuellement, en alternance à Monaco et à Nice. Elle a vocation à traiter les questions de voisinage entre la Principauté et les collectivités territoriales des Alpes-Maritimes, notamment en matière d’affaires sociales, de santé, de transport, d’aménagement, et d’environnement, dans l’esprit de la « communauté de destin » qui anime les deux pays.

JPEG

La réunion était coprésidée par S.Exc. M. Serge Telle, Ministre d’Etat de la Principauté de Monaco, S. Exc. M. Hadelin de La Tour-Du-Pin, Ambassadeur de France à Monaco et M. Adolphe Colrat, Préfet des Alpes-Maritimes.

La délégation monégasque comprenait notamment les membres du Gouvernement Princier.

Figuraient au sein de la délégation française, M. Christian Estrosi, Député, Président du Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de la Métropole de Nice Côte d’Azur, Maire de Nice, M. Jean-Claude Guibal, Député-maire de Menton ainsi que les maires des communes françaises limitrophes de la Principauté.

Parmi les sujets à l’ordre du jour, la question des accès routiers à la Principauté et de la desserte ferroviaire sont des préoccupations centrales pour lesquelles les autorités ont examiné ensemble les possibilités d’amélioration. A ce titre, les avancées concernant la réouverture de la bretelle de sortie d’autoroute de Beausoleil ont été évoquées de même que celles concernant la ligne ferroviaire Les Arcs-Vintimille, en termes de capacité (objectif de 8.000 voyageurs pris en charge aux heures de pointe), de régularité et de sécurité des rames.
La réflexion s’est également poursuivie sur des modalités de transports innovantes.

Par ailleurs, les deux délégations se réjouissent de la prochaine ratification par les deux pays de l’accord sur le télétravail, qui va permettre la mise en place de ce mode de travail, favorisant ainsi des créations d’emplois, l’amélioration de la qualité de vie des salariés concernés et la diminution du trafic routier.
En outre, la commission a constaté la bonne mise en oeuvre du partenariat entre la
Principauté et la Métropole de Nice Côte d’Azur signé en 2015 dans le domaine du numérique et a pu faire un tour d’horizon des questions qui sont au coeur de la coopération
administrative locale.

Enfin a été présenté l’état d’avancement du projet monégasque d’extension en mer, dont les travaux de devraient commencer fin 2016.

Plusieurs sujets ont connu des avancées notables et ceux qui ne peuvent être réglés au plan local seront examinés par la commission de coopération franco-monégasque dont la prochaine réunion se tiendra à Paris au mois de mai 2016.

Les deux délégations sont convenues de tenir la prochaine session de la commission en 2017 à Nice.

Dernière modification : 13/01/2017

Haut de page